lundi 3 mars 2014

Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman, Kerry Hudson

Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman 

Présentation de l'éditeur :
Accueillie dans ce monde par une flopée d'injures, la petite Janie Ryan est vite projetée au milieu de cris, de fumées de cigarettes, de vapeurs d"alcool,mais aussi de beaucoup d'amour.
Dans une langue saisissante et originale, elle remonte à ses premiers jours pour nous raconter sa jeunesse écossaise, de centres d"accueil en HLM minables et autres bed and breakfasts douteux… Alcool, drogue, fins de mois difficiles et beaux-pères de passage : rien ne lui est épargné. Mais, toujours prête à en découdre, Janie se débat, portée par un humour féroce et la rage de se construire une vie correspondant à ses attentes.
Kerry Hudson réussit ici l’exploit d’être à la fois drôle et triste, tendre mais jamais larmoyante. 
Un premier roman ébouriffant, comme son héroïne.

 Mon avis :
Je crois que je n'ai jamais lu un livre avec un titre aussi long. Il faut dire qu'il m'a intriguée dès le début : qui est ce Tony Hogan ? Pourquoi paye-t-il un ice-cream ? Comment vole-t-il "maman" ? Bref, j'ai rapidement voulu le lire. 
"Sors de là, putain de foutue petite morveuse furent les premiers mots que j'entendis de ma vie", ce sont aussi les premiers mots qui commencent ce livre. Janie nous raconte son enfance, nous sommes rapidement dans le bain et comprenons dans quel environnement il va lui falloir grandir. On ne connait pas son papa, juste sa mère, Iris Ryan, son oncle "Tonton Frankie", sa "grand-tante Aggie" et la grand-mère, plus intéressée par le bingo et l'alcool que par sa famille.
Les relations vont être compliquées entre Janie et sa mère : pourtant, cette dernière l'aime profondément, autant qu'elle peut. Elle s'est retrouvée enceinte adolescente, est revenue auprès de sa famille sans rien dire du père (je pense que l'enfant n'était pas voulu), perdue. Elle se retrouve avec un bébé, sans le mode d'emploi. 
Évidemment, un jour elle rencontre Tony Hogan, un homme qui boit, se drogue, et qui la frappera régulièrement et l'humiliera, même devant Janie. 
On comprend que la jeunesse de Janie ne sera pas tranquille : placée dans un foyer, éloignée de sa maman, elle découvrira une autre sorte d'amour presque maternel qu'elle ne connaissait pas encore. Puis, ce sera le retour à la maison, le déménagement pour fuir, notamment, Tony Hogan ... qui réapparaîtra quelques temps plus tard (je vous laisse découvrir la suite).

On se doute et on craint un peu la suite de la jeunesse et de l'adolescence de Janie, on entend assez souvent que les enfants reproduisent les actions et les comportements de leurs parents. On pourrait craindre un livre trop triste, qui tire sur le pathos, or, il n'en est rien. Certes, l'histoire n'est pas facile, pour Iris comme pour Janie, mais, c'est avant tout une histoire d'amour, l'amour très fort entre une mère et sa fille, mais un amour qui est différent. Elles sont tour à tour là l'une pour l'autre, les liens sont forts. Elles partagent le même caractère (le caractère bien trempé des femmes Ryan !), et la vie de Janie aura des similitudes avec celle de sa mère. 

Le livre se lit facilement, l'écriture est fluide, on sent beaucoup d'expérience et pourtant ce n'est que le premier roman publié de Kerry Hudson. On ne s'ennuie pas, les rebondissements sont présents, l'histoire cohérente et on a envie de la suivre. Aussi étonnant que cela puisse paraître, étant donné le sujet, c'est aussi un livre drôle. Et même si la fin est facile à deviner, jamais je n'ai eu envie d'arrêter le livre avant d'en lire le dernier mot.
J'attendrai le prochain livre de cette auteur avec impatience. Je vous le recommande chaudement !


Ce livre est paru le 02 janvier, aux éditions Philippe Rey !

Le dernier livre que j'ai adoré de cette maison d'édition était Le bruit de tes pas de Valentina d'Urbano. Il est encore temps de le découvrir !

8 commentaires:

  1. Merci pour cette découverte, ton bel avis m'a donné envie d'en savoir plus sur ce roman :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis passée à côté de ce roman. Par contre, comme toi, j'avais adoré Le bruit de tes pas.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton avis Euli, je note tout le suite le titre de ce roman sur ma reading list. A l'occasion, on en reparlera ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais écrire tout de suite :), Sorry!

      Supprimer
  4. Le dernier roman avec un titre aussi long que j'ai lu (il y a quelques années) m'avait déçu.

    RépondreSupprimer
  5. quel titre en effet! Ton enthousiasme est convaincant.

    RépondreSupprimer
  6. Le titre est intriguant, mais vu le résumé que tu en fais, vraiment pas envie de lire ce genre d'histoire. De plus, j'en ai déjà lu plusieurs dans ce style et je suis à chaque fois déçue.

    RépondreSupprimer

Merci :)