jeudi 15 novembre 2012

Une place à prendre, J.K Rowling


Quatrième de couverture :

Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de moeurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige. 


L'histoire et mon avis :

Alors que Barry Fairbrother se dirige avec sa femme au club de golf pour dîner, il tombe brusquement mort. La nouvelle est reçue différemment par les habitants de la bourgade, semblant en réjouir certains et en affecter d'autres. Il faut dire que Pagford n'est pas une bourgade si tranquille que ça, surtout depuis qu'Aubrey Fawley a décidé de vendre à Yarvil, la commune voisine, pour une somme misérable quelques arpents de champs, permettant à Yarvil d'étendre la construction de logements sociaux lancée à la périphérie sud de la ville : la cité des Champs. Petit à petit la gestion en est revenue à Pagford. Une seule chose obsède le président du conseil paroissial, Howard Mollison : se débarrasser de la cité qui donne une mauvaise image et devient trop coûteuse pour la bourgade. Alors, quand son principal adversaire, Barry Fairbrother décède subitement, qu'est-ce qui pourrait le retenir ?

J'ai apprécié ce livre, mais sans plus. J'avoue avoir été perdue au début : beaucoup de personnages, beaucoup de choses à comprendre, j'ai passé aussi quelques pages, sans vraiment de remords. On retrouve la plume de l'auteure même si nous sommes dans un registre complètement différent de la sage Harry Potter : les descriptions sont précises, on cherche souvent à connaître la suite (même si elle est longue à venir), le style est très accessible. Les personnages sont touchants, j'ai aimé les intrigues entre les personnages, mais, vous l'aurez compris, j'ai aussi trouvé le livre un peu trop long ... 

En bref, un roman qui n'est pas exceptionnel mais à découvrir !

Livre lu dans le cadre : des matchs de la rentrée littéraire 
pour vous le procurer, c'est ici

Ma note pour les matchs de la rentrée littéraire : 14/20

et dans le cadre du challenge 1% de la rentrée littéraire (6/7)

3 commentaires:

  1. bon, il me tente moyennement en fait, surtout après avoir lu ton avis ! il faut dire que les Harry Potter sont très loin pour moi, j'en ai lus il y a des années.

    RépondreSupprimer
  2. Je réponds bien tardivement à cette chronique mais personnellement j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Peut-être y a-t-il trop de personnages pour moi. A force je m'embrouillais l'esprit et ne suis plus arrivée à suivre :(

    RépondreSupprimer

Merci :)